Publié le 8 Août 2017

C'est la pleine saison, et comme pour les courgettes, parfois les idées manquent pour préparer les aubergines. 

Voici donc une petite recette très simple, mais bien parfumée, et pratique en entrée fraîche pour l'été, mais aussi, toastée pour l'apéro.

 

Ingrédients pour un moule à cake: 

1 gros oignon (130g environ) - 1 belle aubergine ( 300 à 350g) - 50g de graine de couscous - 2 gros oeufs - 30g de gruyère râpé - 80g de sauce tomate (maison pour moi) 75g de lait - 75g de crème liquide - 15g d'huile d'olive - Sel et poivre à ajuster en fonction du goût - 1 belle pincée de 5 épices. (qui peut être remplacée par de la muscade ou du curry)

PREPARATION:

Préchauffer le four à 180°C.

Mettre l'oignon coupé en 2 dans le bol du thermomix. 

Couper l'aubergine en dés, les ajouter dans le bol. Mixer 5 sec/vitesse 5. râcler les parois du bol,  et si besoin, mixer à nouveau, mais il est inutile d'obtenir une purée, je trouve que c'est meilleur avec des morceaux. 

Ajouter les graines de couscous, les oeufs, le gruyère, la sauce tomate, le lait, la crème, l'huile. Saler poivrer  et ajouter la pincée d'épices. Mélanger le tout 10 sec/ vitesse 3. 

Huiler un moule à cake ou une terrine, et y verser la préparation. Enfourner 40 min.

Laisser refroidir à température ambiante, et réfrigérer jusqu'au lendemain si possible pour que les saveurs se mélangent. 

Déguster en tranches, avec une salade verte, en entrée, ou sur des tranches de pain toastées, avec un petit rosé bien frais, et....modération bien sûr.

Bon appétit!

Mon conseil: l'aubergine est assez fade, il ne faut donc pas hésiter à la saler et l'épicer pour relever son goût.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Mariebel

Publié dans #ENTREES, #POUR L'APERO

Repost 0

Publié le 8 Août 2017

Voulez-vous goûter un nuage?

En mode "été", j'ai fait ma paresseuse pendant quelques temps! Moins de cuisine, trop chaud...trop fatiguée, et envie de souffler un peu. Je rentre juste (pour repartir bientôt) et je prends un peu de temps pour une recette que j'ai adorée.... Encore une recette duo, en collaboration avec ma copine Edith qui a lancé l'idée de la sauce (ce qui explique le titre, car ma copine Edith s'appelle aussi "Ladydith"). Je joue donc du piano à 4 mains, et ce n'est pas désagréable du tout. 

Alors, je précise que cette recette est légère car pas de matière grasse du tout. Et pourtant....la sauce est un vrai nuage. 

Pour 4 personnes, il faudra: 

700g de jeunes poireaux coupés en tronçons - 1,2kg de moules de  bouchots, nettoyées - 200g d'eau - 1 c à soupe de fécule de maïs (Maïzena) - 1 c à café de sucre roux - 2 jaunes d'oeufs - le jus d'un citron - sel et poivre à ajuster en fonction du goût.

  • Mettre les moules dans le Varoma, et les poireaux en tronçons sur le plateau.

  • Réserver.

  • Mettre 200g d’eau dans le bol. Poser l’ensemble Varoma, et cuire 18min/Varoma/vitesse 1.

  • A la sonnerie, ôter le Varoma et le réserver.

  • Conserver 200g de liquide de cuisson dans le bol. (avec le jus rendu par les moules, il y en a un peu plus)  Ajouter la maïzena, et cuire 6min/90°C/vitesse 3.  

  •  Ajouter le sucre, et mélanger 20sec/vitesse 3. Transvaser dans un récipient et laisser refroidir. 

  • Laver et essuyer le bol, insérer le fouet, les 2 jaunes d’œufs et le jus de citron. Mixer 30 sec/vitesse 4, en incorporant progressivement le mélange réservé et refroidi, par l’orifice du couvercle. 

  • Cuire à nouveau 8min/80°C/vitesse 3 jusqu’à ce que la sauce soit assez épaisse. Rectifier l’assaisonnement, puis fouetter 1min/vitesse 4.

  • Laisser refroidir. 

  • Pendant ce temps, déposer les poireaux dans un plat. Retirer une coquille de chaque moule et déposer sur les poireaux.

  • Verser la sauce sur l’ensemble. 
    Couvrir et conserver au frais 2 h avant de servir.

Conseil: j'ai fait cette recette également pour 2 personnes. J'ai gardé les mêmes quantités d'ingrédients pour la sauce. J'ai juste diminué pour les moules et les poireaux (300g de poireaux, et 650g de moules)

Voir les commentaires

Rédigé par Mariebel

Publié dans #PETITS PLATS DU SOIR, #ENTREES

Repost 0

Publié le 1 Juillet 2017

Pour moi, l'hiver a été très difficile, il devient donc urgent d'aller me ressourcer un peu. Mais je ne vais pas partir comme ça..... Donc, avant de prendre le chemin des vacances pour quelques jours, je vous livre une recette de saison bien sûr, que je viens de tester plusieurs fois et qui a fait l'unanimité. Une tartinade qui se sert sur des toasts ou du pain frais,à l'apéro ou en entrée. 

Régalez-vous. 

 

Pour un grand bocal, il faudra: 

350g de courgettes épluchées et coupées en tronçons– 2 gousses d’ail – 1 oignon moyen – 1 c  à café de curcuma – 3 c à soupe d’huile d’olive – 50g de noisettes non salées, concassées grossièrement au couteau ( peuvent être remplacées par des noix de cajou)– 1 tomate moyenne coupée en dés - 60g de fromage St Moret – Sel et poivre – 1 c à café de piment d’Espelette (selon le goût).

 

 

Préchauffer le four à 200°C

 

Mettre l’ail et l’oignon dans le bol, mixer 5 sec/vitesse 5.

Ajouter les courgettes en tronçons et mixer 3 sec/vitesse 5. Transvaser dans un plat à four. Arroser d’huile, ajouter le sel, le poivre le piment d’Espelette et le curcuma. Mélanger l’ensemble avec une spatule. Enfourner pour 30 min.

Sortir du four, laisser refroidir à température ambiante.

 

Transvaser le tout dans le bol, mixer 15 sec/vitesse 3.

Ajouter les noisettes, le fromage, les dés de tomates. Mixer 15 sec/vitesse 3.

Rectifier l’assaisonnement si besoin.

Transvaser dans un bocal et conserver au réfrigérateur.

 

Peut se faire la veille pour le lendemain, il sera meilleur. Déguster sur du pain légèrement toasté.

 

Je n’ai pas pu voir combien de temps on pouvait le garder car tout mangé…..

Voir les commentaires

Rédigé par Mariebel

Publié dans #ENTREES, #POUR L'APERO

Repost 0

Publié le 11 Juin 2017

Il fait bien chaud sur toute la France, et chacun y va de sa recette fraîcheur!

Aujourd'hui, j'ai servi en entrée une panna cotta salée, parfumée au parmesan, en version inclinée, et recouverte de la compotée de poivrons de JOLYNOISE. Bien sûr, avec sa permission. Cette compotée, que l'on trouve sur "L'espace recettes Thermomix" est un vrai petit bonheur pour sa fraîcheur et sa simplicité.

"Jolynoise", je la cite souvent à mes clientes thermomix car elle a concocté pour l'espace recettes, des "incontournables" comme sa recette de "saucisses lentilles tout dans le bol" (le titre fait sourire, mais c'est exactement ça), et bien d'autres...

Pour retrouver la recette de compotée de poivrons, cliquer ici : Compotée de poivrons

Je vous conseille de faire la recette avec les quantités données par Jolynoise, car s'il y en a un peu trop, elle ne restera pas longtemps dans le réfrigérateur. (elle peut se finir dans une omelette par exemple). 

Pour 4 verrines, il faudra: 

50g de parmesan - 250g de crème liquide - 1 g d'agar agar (1/2 sachet) - 1 belle pincée de piment d'Espelette - Un tour de moulin à poivre - 1 petite pincée de sel (attention, le parmesan est un peu salé) - 250g de compotée de poivrons refroidie - Quelques feuilles de persil ou de basilic pour la déco - 1 filet d'huile d'olive parfumée (ou non ). 

PREPARATION: 

Mettre le parmesan dans le bol, mixer 8 sec/vitesse 9. Réserver dans un récipient. 

Sans rincer le bol, mettre 200g de crème liquide et cuire 5 min/98°C/Vitesse 1. 

Pendant ce temps, mélanger dans une tasse les 50g de crème restante avec l'agar agar. 

A la sonnerie, ajouter ce mélange dans le bol et cuire à nouveau 1min/98°C/ vitesse 2. 

Ajouter le parmesan râpé, saler très légèrement, poivrer, et mettre la pincée de piment d'Espelette. Mélanger 20 sec/ vitesse 3. 

Verser le mélange dans les verrines inclinées. Pour cela, je les cale dans des moules à muffins. (photo) 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser prendre 5 à 6 h dans le réfrigérateur. (on peut préparer la veille et laisser prendre toute la nuit). 

Avant de servir, mettre la compotée de poivrons délicatement pour recouvrir la panna cotta. Verser un petit filet d'huile parfumée si possible (j'ai mis de l'huile au basilic), et parsemer de basilic ou de persil, cerfeuil....selon le goût. 

BON APPÉTIT et.....

MERCI JOCELYNE! 

Une petite précision pour les intolérants au poivron: cette version froide est très digeste. Pour ma part, je n'ai pas épluché les poivrons et nous les avons très bien digérés. Cependant, il est possible de les peler avant cuisson. 

Variante: la compotée de poivrons peut être remplacée par un reste de ratatouille froide, ou une petite couche de pesto. 

Pour une version apéro, avec cette quantité, j'ai fait 10 petites verrines. 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Mariebel

Publié dans #ENTREES, #POUR L'APERO

Repost 0

Publié le 13 Mai 2017

Avec les beaux jours, sont arrivées les herbes fraîches dans les jardins! cerfeuil, estragon, persil, thym et ciboulette.... De quoi préparer de bons plats de saison. 

 Je vous propose une terrine de merlu très goûteuse. C'est la saison des artichauts, mais bien sûr il est toujours possible d'utiliser des fonds surgelés, ou même en bocaux. Idem pour le merlu. Je l'achète entier mais on peut le remplacer par des filets, et pas obligatoirement du merlu.

Ce poisson, appelé aussi colin selon les régions,  me rappelle mon enfance, il y en avait souvent au menu et ma mère le cuisinait très bien. Il est assez mal connu et pourtant il est délicieux, très fin, et en ce moment à un prix très intéressant dans les poissonneries. 

Une bonne occasion pour vous de faire connaissance avec ce bon poisson. Une terrine très facile à faire, et qui se congèle très bien, en prévision des déjeuners sur l'herbe. Servez-la avec des salicornes crues, arrosées de vinaigrette. La salicorne est dans les rayons légumes et sur les marchés. C'est une source de vitamine A. Bien sûr, elle peut être remplacée par une autre salade, mais si vous en trouvez, essayez-la en salade, son croquant et son goût iodé vont très bien avec le poisson. 

 

Pour un moule à cake (environ 15 tranches) il faudra: 

700 g d'eau - 1 merlu de 1kg400 (ou 800g de filet) - 250g de fonds d'artichauts - 1 gros bouquet d'herbes fraîches, au choix, ciselées pour ne pas les abimer (pour moi, cerfeuil, persil, un peu d'estragon, ciboulette) - 120g de crème liquide - 60g de fromage frais type St-Moret - 2 g d'agar agar - 3 oeufs entiers - sel et poivre à ajuster selon le goût - 1 noix de beurre pour le moule à cake. 

Pour servir: 1 belle poignée de salicornes arrosées de vinaigrette à l'huile d'olive et au citron.

 

Préparation: 

Mettre l'eau dans le bol. Rouler le merlu en lui faisant mordre sa queue. Le déposer dans le Varoma. Pour les fonds d'artichauts surgelés, les mettre également dans le Varoma autour du poisson (s'ils sont en bocaux, pas de cuisson et s'ils sont frais, les cuire à l'eau la veille et les effeuiller). Cuire 25min/Varoma/vitesse 1. Diminuer un peu le temps de cuisson si on utilise des filets de poisson, 15min suffiront. 

Préchauffer le four à 180°C, en prenant soin d'y mettre un grand plat rempli à moitié d'eau chaude pour le bain marie. 

Retirer la peau et les arêtes du poisson, en prenant soin de laisser les morceaux assez gros, il ne faut pas obtenir une purée. Réserver. 

Vider l'eau du bol, y mettre les fonds d'artichauts coupés en gros morceaux, le fromage frais, 40g de crème. Mixer 20sec/vitesse 6. 

Ajouter les herbes ciselées, le sel et le poivre, et mélanger 10sec/vitesse 3. 

A part, dans une casserole, mettre les 80g de crème restante avec l'agar agar et cuire à feu doux 1 minute. Verser dans le bol sur le mélange précédent et mélanger à nouveau 10 sec/Vitesse 3. 

Dans une tasse, fouetter à la fourchette les oeufs, un peu de sel et de poivre et verser sur le poisson réservé, puis mélanger délicatement à la spatule en prenant soin de ne pas trop défaire le poisson. 

Verser une première couche de poisson dans un moule à cake préalablement beurré. (J'utilise un moule en verre, ainsi il se démoule très bien). Ajouter ensuite la mousse d'artichauts aux herbes, puis le reste de poisson. Tasser un peu en appuyant avec la spatule et enfourner au bain marie pendant 1 heure. Baisser la température du four 20 min avant la fin si nécessaire ( à 150°C). 

Laisser refroidir avant de démouler, et servir après l'avoir tranchée avec la salade de salicornes. 

Conseil: cette terrine est encore meilleure si elle a passé une nuit dans le réfrigérateur. Une petite mayonnaise maison sera aussi la bienvenue pour accompagner cette entrée savoureuse. 

 

Voir les commentaires

Rédigé par ai

Publié dans #ENTREES

Repost 0

Publié le 8 Avril 2017

Miam! super moëlleux mes petits moëlleux!

Bretons parce que faits avec:

une farine bretonne 

 

 

du fromage breton (qui s'appelle "petit breton")

 

 

 

du lait ribot (ça c'est breton!)

 

 

 

 

 On ajoute des carottes (qui peuvent être bretonnes ou pas) du beurre salé ( ah ah!)

des oeufs... et du cumin pas breton du tout mais qui va super bien avec le fromage et les carottes. 

Pas de panique, vous pouvez "débretagniser" tout ça....Il suffit de remplacer la farine bretonne par de la farine de "chépaou", le fromage breton par du fromage de vot'coin, et le lait ribot par du yaourt grec.

Nous avons dégusté ce soir avec une salade verte. Le repas nickel pour un soir. Dans ce cas il faut en compter 2 par personne.

Donc, pour 10 moelleux il faut: 

120g de farine -1/2 sachet de levure chimique (1 c à café) -1 fromage petit breton - 240g de carottes épluchées et coupées en morceaux - 3 oeufs entiers - 120g de lait ribot (ou à défaut un yaourt grec) - 20 g de beurre 1/2 sel pour les moules - 1/2 c à café de cumin moulu - sel et poivre à ajuster en fonction du goût - 1/2 c à café de cumin en graines

 

PRÉPARATION: 

Tamiser la farine avec la levure, et réserver.

Retirer la croûte du fromage et couper 10 cubes (environ 1,5cm). Réserver.

Mettre les morceaux de carottes dans le bol, mixer 8 sec/vitesse 5. Ajouter les oeufs, le lait ribot, le sel le poivre, et le cumin en poudre. Mélanger 10 sec/vitesse 3.

Ajouter le mélange farine/levure et mélanger 30 sec/vitesse 3.

Beurrer 10 moules à muffins.

Répartir la moitié de la préparation dans les moules, puis poser au milieu un cube de fromage,

et recouvrir avec le reste de préparation. Saupoudrer de graines de cumin, et réfrigérer pendant 30 min, le temps de préchauffer le four à 180°C (Th.6).

Enfourner dès la sortie du réfrigérateur, et laisser cuire 25 min, en surveillant car le temps peut varier selon les fours. Il est possible qu'un peu de fromage sorte des moelleux mais ce n'est pas grave du tout. Pour ma part, je pense que c'est dû à la hauteur de mes moules. Il vaut mieux prendre des moules assez hauts. 

Laisser tiédir un peu avant de les démouler, et déguster avec une salade, en entrée ou même pour un soir en repas léger. 

BON APPÉTIT

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Mariebel

Publié dans #ENTREES, #PETITS PLATS DU SOIR

Repost 0

Publié le 6 Avril 2017

Les Pardulas sont des petits gâteaux italiens, à base de ricotta, zeste de citron et safran, originaires du sud de la Sardaigne. Ces gâteaux délicieusement parfumés sont faits pour les fêtes de Pâques. Un petit régal pour les papilles, faciles à faire, originaux et ludiques, (vous pouvez confier le pliage de la pâte à vos enfants, ils seront ravis). 

Cette recette est faite avec le Thermomix. 

Pour 38 à 40 pièces, il faut: 

250g de farine tamisée - 35g de beurre clarifié (30 sec au micro ondes) - 1 pincée de sel - 100g d'eau à température ambiante. 

250g de ricotta - 65g de sucre - le zeste d'1 citron non traité - 2 pistils de safran - 1 jaune d'oeuf - 1/2 sachet de levure chimique - 30g de farine - un peu de sucre glace pour la finition. 

 

La pâte: Mettre la farine tamisée dans le bol, ajouter le beurre clarifié et la pincée de sel. Pétrir 2 min en versant l'eau peu à peu par l'orifice du couvercle. 

Sortir la pâte du bol et former une boule. L'envelopper dans un film étirable et laisser reposer à température ambiante pendant 30min. 

Laver le bol. Mettre la ricotta, le sucre, le zeste de citron et le safran dans le bol. Mélanger 10 sec/vitesse 3. Ajouter l'oeuf et mélanger à nouveau 10 sec/ vitesse 3. Ajouter enfin la farine et la levure et mélanger 25sec/vitesse 3. 

Transvaser dans un récipient, filmer et laisser reposer au moins 15 min au réfrigérateur. 

Préchauffer le four, chaleur tournante, à 160°C (Th. entre 5 et 6) 

Reprendre la pâte, l'étaler finement au rouleau à pâtisserie, et à l'aide d'un emporte pièce de 6 cm, découper des disques.

 

 

 

 

 

 

 

Former de petits paniers ouverts en pinçant 4 fois les bords de la pâte, (voir photo).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Remplir chaque petits paniers d'une c à café de crème. Ne pas trop remplir car la crème gonfle à la cuisson. (voir photo ci-après) 

Enfourner pour 25 min. (J'ai fait 2 fournées)

 

 

 

 

 

 

 

Laisser tiédir à la sortie du four, avant de saupoudrer de sucre glace. 

Déguster tièdes ou froid, pourquoi pas avec un pétillant italien. 

BON APPÉTIT!

 

Conseil: avec ces quantités, il me restait 90g de crème à la ricotta. Je l'ai transvasée dans un petit récipient et mise au congélateur. Quand je ferai une pâte feuilletée, j'utiliserai les restes pour faire des petits biscuits feuilletés, à déguster avec le thé. 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Mariebel

Publié dans #GATEAUX, #GOURMANDISES

Repost 0

Publié le 30 Mars 2017

Je suis dans ma période "déshydrateur"!!!! 

Après la poudre de légumes, voici dans le même esprit la poudre de fruits pour parfumer les yaourts, crèmes, ou laits vitaminés... Car il s'agit bien là d'une bonne source de vitamines. Les enfants (et même certains adultes...) n'ont pas toujours envie de manger de vrais fruits, sauf si l'on achète des desserts parfumés. Le problème, c'est que les desserts parfumés sont d'abord très sucrés, voire même trop sucrés, et ne contiennent pas toujours de vrais fruits. J'ai donc fait une poudre de plusieurs fruits, sans sucre. C'est délicieux et plein de vitamines. 

Même procédé que pour les légumes. Pour mon premier essai, j'ai mis:

Une grenade épluchée et sur laquelle j'ai récupéré les graines uniquement, 4 mandarines bios (il n'y a plus de clémentines mais on trouve encore des mandarines), 3 kiwis épluchés, 2 belles pommes épluchées, 3 bananes épluchées. 

J'ai juste gardé les peaux de mandarines après l'épluchage pour les déshydrater également et faire un sucre parfumé pour les crêpes.

Le secret d'une déshydratation efficace, c'est de ne pas précipiter les choses. Il vaut mieux, et surtout pour les fruits, déshydrater à température basse et longtemps plutôt qu'à température élevée en formule rapide. Trop fort et trop rapide, on aura une croûte très dure sur le fruit, et l'intérieur ne sera pas forcément déshydraté. Donc voilà comment j'ai procédé: 

Trancher tous les fruits en rondelles fines, à l'aide d'une mandoline ou d'un couteau bien aiguisé. Déposer chaque type de fruits sur les clavettes du déshydrateur, ou, à défaut, sur les grilles du four, ou encore les plaques à trous de chez Demarle. La déshydratation au four se fait très bien si on met le four à T° très basse, et que l'on ouvre un peu la porte du four car il faut ventiler.

Avec le déshydrateur, je dépose les fruits en les séparant bien, puis j'ajoute les épluchures des mandarines, que je mixe à part avec du sucre en poudre. 

C'est parti pour 12 heures à 52°C (pour le déshydrateur) ou 55°C pour le four.

Ensuite, mixer les fruits au thermomix, mais pour ma part, j'ai mixé par catégories, pour ensuite tout mélanger. 20 secondes/vitesse 10 pour les fruits tranchés, après un coup de turbo 2sec.

Pour les graines de grenades, j'ai mis 30sec/vitesse 10. 

Remettre le tout dans le bol du thermomix, et mélanger 20sec/vitesse 4. C'est prêt! 

Transvaser dans un récipient en verre, hermétique, et conserver à l'abri de la lumière, dans la cave par exemple, comme les confitures. 

J'ai aussi vérifié la solubilité. Nickel! dans un verre de lait, une cuillère à soupe, mélanger et c'est parti pour une boisson vitaminée. Pour les yaourts, je fais le mélange au moment du chauffage du lait à 50°C, dans le bol, juste avant de mettre le ferment. Il est possible de mettre la poudre juste pour déguster mais cela oblige à brasser et je déteste les yaourts brassés...

Amusez-vous et préparez l'été avec des vitamines!!!!!

A bientôt pour la poudre de Perlimpinpin, celle qui embellit la vie!

Voir les commentaires

Rédigé par Mariebel

Publié dans #AIDES A LA CUISINE

Repost 0

Publié le 17 Mars 2017

Les cubes de bouillon, tout le monde le sait, ce n'est pas ce qu'il y a de plus sain!.... Mais c'est tellement pratique. Pourtant, quand on regarde la composition..... aïe aïe aïe.... Ce n'est pas compliqué à faire soi-même, mais nous sommes toutes très actives, très pressées, etc..... 

Depuis longtemps déjà, je fais mes bouillons de boeuf, de volaille, de veau, et de poisson. Mais j'avoue que pour les légumes, je ne m'étais pas encore lancée car il faut du concentré. La solution, c'est la déshydratation. C'est mieux d'avoir l'appareil pour, mais ce n'est pas obligatoire, le four fera l'affaire, même s'il coûte un peu plus en consommation électrique. Pour les chanceuses qui habitent le sud de la France, le soleil fonctionne bien aussi, comme pour sécher les figues. 

Les bouillons de légumes, je les utilise pour la cuisson des pâtes, du risotto, et pour moi il remplace avantageusement le bouillon de viande dans beaucoup de préparation car je ne suis pas une grande fan de viande.  Voici donc une recette de concentré de saveurs, que l'on peut varier à l'envi.

Il est indispensable d'utiliser des légumes biologiques. 

Pour mon premier essai, c'est à dire un pot de 130g il m'a fallu: 

150g de vert de poireaux - 150g de carottes - 150g de navets - 150g de céleri branche - 80g d'ail - 230g d'oignon - 50 g de fenouil - 1/3 du poids de légumes déshydratés en sel. 

Avant de commencer, il faut savoir que le sel aide à la conservation, et il suffit donc de le savoir, et de ne pas saler, ou saler très modérément les préparations dans lesquelles on utilise la poudre de légumes.

Laver et brosser les légumes, sans les éplucher. Pour les poireaux, j'ai gardé les blancs, que j'utilise pour autre chose. Dans cette préparation, il faut du vert, plus puissant en goût. Le couper en rondelles et déposer dans un plateau du déshydrateur. 

Procéder de la même manière pour les autres légumes. Eviter de trop superposer les légumes sur les plateaux, pour une meilleur efficacité de séchage. 

 

 

Mettre en route l'appareil, de préférence dans une autre pièce que la cuisine (pour moi c'était l'atelier) car l'odeur est assez puissante, bien que très agréable.

Régler le thermostat sur 60°C. Pour faire sécher avec le four, c'est exactement le même procédé, 60°C chaleur pulsée. 

Et c'est parti pour 15 heures de séchage. 

Après avoir vérifié que tout est bien sec, peser le tout dans le bol du thermomix, ajouter le sel. Pour ma part, avec les quantités de légumes citées plus haut, j'ai obtenu 100g pile poil de légumes séchés. J'ai ajouté 30g de sel fin.

Mixer 25 sec/vitesse 9. C'est tout! 

Transvaser dans un bocal fermé hermétiquement, et conserver 1 AN sur votre étagère à épices. 

Une cuillère à café bombée est égale à un cube du commerce. 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Mariebel

Publié dans #LEGUMES, #AIDES A LA CUISINE

Repost 0

Publié le 11 Mars 2017

 

Voilà bien longtemps que je voulais essayer la moutarde maison. En ce moment j'ai besoin de m'étourdir en cuisine, donc je fais des essais. Bien sûr, la recette je ne l'ai pas inventée. J'ai fouiné et j'ai trouvé quelque chose d'intéressant dans une revue. J'ai donc adapté au thermomix, en apportant quelques modifications. Certaines recettes se font avec moitié graines de moutarde jaunes, et moitié graines noires. Les noires sont quasi introuvables. Mais j'ai trouvé très aisément les jaunes en boutique bio, pour m'apercevoir ensuite qu'il y en avait aussi en grandes surfaces. J'ai également utilisé du vinaigre balsamique blanc, car je le trouve plus doux, mais il peut être remplacé par un vinaigre de vin blanc ordinaire. 

Ingrédients pour 2 pots:

40g de graines de moutarde jaune –40g de vinaigre balsamique blanc – 80g d’eau – 50g d’huile de colza – 20 g de miel – 40g de farine complète – 3 pincées de fleur de sel – 3 tours de moulin de poivre – ½ c à café de curcuma.

 

 

Mettre les graines de moutarde à tremper dans l’eau pendant au moins 2h.

 

Mettre les graines dans le bol avec l’eau de trempage, mixer 30 sec/vitesse 8.

 

Ajouter l’huile, le miel. Mixer 30 sec/vitesse 8.

 

Ajouter la farine, le sel le poivre et le curcuma, mélanger 15 sec/vitesse 3.

 

 

 

 

 

 

 

Transvaser dans 2 pots et laisser reposer dans le réfrigérateur jusqu’au lendemain pour déguster.

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Mariebel

Publié dans #SAUCES

Repost 0