gourmandises

Publié le 12 Avril 2021

Je vous entends d'ici: "mais que vient faire Lorraine FOUCHET dans une recette de gâteau?"

EXPLICATION:

En cette dure période de confinement....déconfinement....reconfinement... Chacun s'organise à sa façon pour trouver le temps le moins long possible. 

Pour ma part, la lecture occupe une bonne partie de mon temps. Je lis, j'échange avec mes copines.... Et nous avons découvert avec grand plaisir les livres de Lorraine FOUCHET. J'adore!!!

Ces histoires se passent pour partie en Bretagne, plus particulièrement sur l'Ile de Groix que j'affectionne particulièrement, ne serait-ce que pour y retrouver ma copine "100 000 Volts" qui se reconnaîtra. 

Le livre en question, pour cette recette, s'intitule "Tout ce que tu voudras vivre". Une merveille! Tout au long de ce livre, Lorraine Fouchet parle du "Magical Cake de Martine". Ce qui est génial, c'est qu'elle donne la recette à la fin du livre. 

Alors pour celles qui me connaissent bien, évidemment il a fallu que je l'essaie. Et mes copines l'ont testé également. 

Voici la recette, adaptée au Thermomix, très facile à faire.

Je préviens quand même: Si vous êtes au régime, abstenez-vous! Ce truc-là est une tuerie mais pour vous donner une petite idée , vous prenez une plaquette de beurre 1/2 sel et vous mordez dedans! Ah ben oui! nous n'avons peur de rien avec mon groupe de copines... 😉

Ingrédients pour un gâteau de 18cm (moi je dirai 8 personnes si on est raisonnable)

150g de chocolat noir pâtissier - 80g de chocolat praliné - 180g de beurre 1/2 sel (on est en Bretagne donc obligatoire) - 2 gros oeufs ou 3 petits  - 60g de sucre (bon de ce côté là on est plutôt léger) 😂😂1 c à soupe de chocolat amer en poudre (pour la finition).

PREPARATION

Préparer un moule de 18 cm, de préférence à charnière pour faciliter le démoulage. Donc, beurrer le moule et le mettre au congélateur pendant la préparation de la recette. 

Préchauffer le four à 200°C.

Mettre dans le bol du Thermomix, les chocolats en morceaux et le beurre (NE PAS OUBLIER LE BEURRE😉) Cuire 5 min/50°C/Vitesse 2.

Ajouter ensuite les œufs et le sucre. Mixer 40sec/Vitesse 5 pour obtenir un mélange bien lisse.

Sortir le moule du congélateur, et y verser le mélange.

Enfourner pour 5 min. Le temps de cuisson m'a fait peur en lisant la recette mais non, c'est bien ça. Le gâteau doit sortir "tremblottant", un peu comme le Baulois pour ceux qui connaissent. En refroidissant, et compte tenu de la quantité de beurre, il se raffermit en refroidissant. 

Le laisser refroidir un peu à température ambiante et le réfrigérer ensuite jusqu'à la dégustation.

Au moment de servir, démouler le gâteau et le saupoudrer d'une c à soupe de chocolat amer en poudre. 

BON APPETIT!

Conseils: vous pouvez bien sûr "débretonniser" ce gâteau et le faire au beurre doux, mais... il aura beaucoup moins de charme.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Mariebel

Publié dans #DESSERTS, #GATEAUX, #GOURMANDISES

Repost0

Publié le 31 Mars 2020

 

Petit dessert ou petit goûter?

Je passe du temps à reprendre toutes les idées que j'avais mises de côté, et je fais des découvertes. La base de cette recette, je l'avais prise dans une revue culinaire bretonne. Je l'ai adaptée au Thermomix, et j'y ai apporté plusieurs modifications. Le résultat est.....gourmand. Je vous conseille d'essayer sans plus attendre. 

C'est une recette pour 4 personnes, mais les quantités peuvent être multipliées par 2 sans problème, il suffit d'utiliser un moule de 24 cm et de cuire 10 min de plus. 

 

Donc pour 4 personnes il faudra: 

Pour la pâte: 180g de petits-suisses ( 3 pièces) - 2 beaux oeufs - 75g de lait concentré non sucré - 75g de farine blanche - 70 g de sucre en poudre. 

Pour l'intérieur: 300g de poires épluchées et coupées en lamelles (pour moi poire Conférence)- 50g de sucre en poudre - 20 g de beurre - 1 pincée de fleur de sel. 

Mettre les petits suisses et le lait concentré dans le bol du robot. Mixer 20 sec/vitesse 3. Racler les parois du bol avec la spatule. 

Relancer les couteaux vitesse 3 et ajouter les oeufs un à un, puis le sucre, et terminer par la farine. Arrêter les couteaux après 1 min au total. 

Transvaser dans un saladier et réfrigérer la pâte pendant 1 heure minimum.

Eplucher les poires, les couper en lamelles, et les mettre dans une poêle avec le sucre en poudre. Mélanger en cuisant pour caraméliser. Les fruits doivent être fondants. Il faut environ 10 min de cuisson. 

En fin de cuisson, ajouter le beurre et la pincée de fleur de sel. Laisser tiédir. 

Préchauffer le four à 190°C. (th. 6/7)

Beurrer et fariner un moule assez haut (diam. 15cm). 

Verser la moitié de la pâte dans le moule. Déposer les lamelles de poires caramélisées (ne pas oublier de gratter la poêle pour récupérer le caramel). Couvrir avec le reste de pâte et enfourner pour 45 min. 

Selon le four, je conseille de baisser la température au bout de 10 min. J'ai terminé la cuisson à 180°C. 

Laisser tiédir avant de démouler, et déguster tiède ou froid. 

Bon appétit!!!!!! et n'oubliez pas! Restez confinés....(mais faites du sport!)

Conseil: on peut remplacer les poires par des pommes ou autres fruits de saison. Le lait concentré non sucré a l'avantage d'être beaucoup moins calorique que la crème. S'il en reste, vous pouvez l'utiliser pour faire vos yaourts (j'en ajoute 100g délayé avec le ferment, il permet aux yaourts d'être plus fermes). Je l'utilise également en remplacement de la crème dans certaines préparations, c'est plus light.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Mariebel

Publié dans #DESSERTS, #GATEAUX, #GOURMANDISES

Repost0

Publié le 20 Juin 2019

Voilà déjà 3 semaines que nous sommes rentrés de notre séjour à La Réunion... Des vacances fantastiques! Comme chaque fois que nous rentrons de vacances, je suis tentée de partager des recettes. Pour La Réunion, je ne savais pas trop par où commencer tant il y a de saveurs particulières là-bas. Un pur bonheur! Nous avons pu visiter la Vanilleraie du Grand Hazier à Sainte-Suzanne. Une vanille à tomber! Médaille d'or au concours général agricole 2018, cette vanilleraie a reçu la visite de Christophe Adam, grand pâtissier français. Il a écrit un livre de recettes pour rendre hommage à ce produit fabuleux. J'y ai donc pioché l'idée de la pâte à tartiner, en la simplifiant un peu, et bien sûr, je l'ai adaptée au thermomix.

A vous de jouer!

Pour 3 petits pots il faudra:

70g de crème liquide entière - 1 gousse de vanille entière(fendue dans la longueur) - 20 g de sucre inverti - (vous trouverez la recette ici) - 70g de lait concentré non sucré en brick - 200g de chocolat blanc, pâtissier - 30g de beurre - 10g (1 c à s) d'extrait de vanille liquide.

Mettre la crème liquide dans le bol. Ajouter les graines de vanille, et la gousse. Cuire 5min/90°C/Vitesse 1, puis laisser infuser 10 min.

Filtrer pour retirer les gousses.

Remettre la crème dans le bol, incorporer le sucre inverti sur les couteaux en marche Vitesse3. Laisser tourner 30 sec. 

Ajouter le lait concentré non sucré et cuire 5min/90°C/vitesse 1,5.

Pendant ce temps, faire fondre le chocolat blanc en morceaux avec le beurre, au micro ondes (puis. 500W/ 1min)

Insérer le fouet dans le bol, et verser le chocolat fondu sur les couteaux en marche vitesse 3,5 jusqu'à ce que le mélange soit lisse et brillant. ( il faut compter 1 min). Laisser tiédir 5min en retirant le bol du socle.

Remettre le bol sur le socle. Ajouter alors l'extrait de vanille et émulsionner 10min/vitesse 3,5 jusqu'à ce que la température atteigne 35°C.

La verser dans les petits pots, fermer et conserver à une température avoisinant les 17°C ( par exemple la cave)

Servir au goûter avec une brioche par exemple.

Conseil:

Cette pâte se conserve environ 45 jours avant ouverture, et 15 jours après. Il est donc préférable de ne pas utiliser de grands bocaux... sauf si vous êtes très très gourmands, au point de vous lever la nuit pour en manger)

Voir les commentaires

Rédigé par Mariebel

Publié dans #CHUTNEYS ET CONFITURES, #GOURMANDISES

Repost0

Publié le 18 Avril 2019

 

Pour 8 personnes : 

 

Biscuit : 1 œuf – 65g de sucre en poudre – le zeste d’un citron – 50g de crème liquide – 60g de farine – 1 c à café de levure chimique – 2 c à soupe de limoncello ou liqueur de citron(facultatif)

 

Pour la mousse citron : 

1 feuille de gélatine – 2 œufs – 70g de sucre en poudre – 30 g de beurre – 100g de jus de citrons + le zeste d’un citron – 200g de crème liquide entière .

 

Pour la meringue italienne : 

2 blancs d’œufs – 125g de sucre poudre – 4cl d’eau. 

 

Préchauffer le four à 180°C.

 

Biscuit citron : Mettre l’œuf avec le sucre et les zestes de citron dans le bol. Mixer 3 min/Vitesse 3,5. 

Incorporer la crème, la farine et la levure, mélanger 15 sec/vitesse 3,5.

Verser la préparation dans un moule à charnière (20 å 22cm de diamètre) beurré et fariné. 

Enfourner 10 min. Dès la sortie du four, arroser le biscuit de limoncello, puis laisser refroidir. 

 

La mousse au citron : 

Mettre la gélatine dans un bol d’eau froide pour la ramollir. 

Mettre les œufs, le sucre, le beurre fondu, le jus et les zestes des citrons . Cuire 8 min/80°C/Vitesse 3.

 Incorporer la gélatine égouttée,  mélanger 10 sec/vitesse 3. Transvaser dans un récipient, filmer au contact et réserver au frais. 

 

Monter la crème liquide bien froide en chantilly. Incorporer la crème fouettée à la crème citron froide. Couler la mousse sur le biscuit, puis placer au frais 3H.

 

La meringue : Insérer le fouet. Monter les blancs d’œuf en neige, vitesse 4.

Quand ils commencent à mousser, mettre dans une casserole le sucre et l’eau, et cuire jusqu’à atteindre 118°C.  Pour obtenir la bonne température sans thermomètre, procéder ainsi: faire tomber une goutte de sucre cuit dans un peu d'eau froide. Si la "perle" est malléable, le sucre est à bonne température. Verser délicatement le sucre sur les blancs montés et réduire la vitesse à 3. Fouetter jusqu’à refroidissement du bol, environ 10 min. Cette opération est nécessaire pour obtenir une meringue très ferme, sinon tout s'écroule.

 

Démouler le gâteau délicatement. Masquer le gâteau de meringue en formant des volutes et colorer au chalumeau. 

 

A savoir : Avant de déposer la mousse citron sur le biscuit, je tapisse les parois du moule avec un rhodoïd, pour faciliter le démoulage, mais cette opération est facultative.Le rhodoïd est fréquemment utilisé pour les gâteaux à base de mousse.

Le limoncello n’est pas prévu normalement dans ce gâteau, c’est juste une petite fantaisie que je me suis permise. 

Voir les commentaires

Rédigé par Mariebel

Publié dans #DESSERTS, #GATEAUX, #GOURMANDISES

Repost0

Publié le 15 Janvier 2019

J'avais repéré cette gourmandise sur un magazine, et je n'ai pas résisté. Je l'ai adaptée au thermomix. A déguster avec le thé de l'après-midi, ou à mettre dans un café gourmand.

Je me suis un peu précipitée pour les goûter, j'avais hâte, mais peut-être faut-il patienter un peu si l'on veut que le caramel et le chocolat se figent complètement. Ceci dit, j'ai trouvé bien bon un peu coulant...

Très faciles à faire, si vous suivez bien les explications, et les photos. 

Pour 12 petits puits ( de 6 cm de diamètre), il faudra: 

 70 g de sucre - 90g de beurre mou, coupé en dés - 2 jaunes d'oeufs - 120g de farine - 1/2 sachet de levure chimique - 1 pincée de fleur de sel - Les graines d'1/2 gousse de vanille (ou 1/4 de c à café de vanille en poudre).

Pour le caramel beurre salé: 

Soit 1 pot de caramel du commerce.......

ou: 100g de sucre en poudre - 1 c à soupe d'eau - 100g de crème liquide - 10g de beurre - 1 pincée de fleur de sel.

Pour la crème choco: 

50g de chocolat pâtissier à 70% - 100g de crème liquide . 

Pour le décor : Quelques noisettes concassées. 

PREPARATION: 

Mettre le beurre mou et le sucre en poudre dans le bol, mixer 30 sec/ Vitesse 3. 

Ajouter les jaunes d'oeufs et la vanille en poudre, puis la farine et la levure, et la fleur de sel. Mixer 30 secondes/Vitesse 4.

Débarrasser la pâte sur 1 feuille de papier sulfurisé, et recouvrir d'une autre feuille. Aplatir à l'aide d'un rouleau à pâtisserie, mais pas trop. (environ 1 cm d'épaisseur). Réfrigérer pendant 30 min. 

Préchauffer le four à 170°C.

Sortir la pâte du réfrigérateur, et la diviser en 12 morceaux. Foncer des moules à mini muffins de 5 ou 6 cm de diamètre, en appuyant avec les doigts.

 Enfourner pour 8 min. 

Sortir les gâteaux du four. Ils ont gonflés, et il faut donc les creuser à nouveau. J'ai utilisé pour cela un pilon à l'envers. On peut utiliser aussi un bout arrondi de manche de couteau ou autre.

Enfourner à nouveau, baisser la température du four à 150°C, et cuire 10 min. 

Démouler dès la sortie du four et laisser refroidir. 

Préparer le caramel: 

Verser le sucre et l'eau dans une casserole. (je précise que le vrai caramel ne se fait pas au thermomix, et se fait avec du sucre). Cuire à feu moyen. En même temps, chauffer la crème dans une autre casserole. Quand le caramel devient légèrement blond, verser peu à peu la crème et mélanger, hors du feu. 

Remettre la casserole sur le feu et ajouter le beurre en morceaux, et la fleur de sel. Mélanger à la spatule jusqu'à obtention d'une crème lisse. Réserver. 

Préparer la crème choco: 

Mettre dans le bol du thermomix, le chocolat et la crème, et cuire 8 min/55°C/vitesse 2. Transvaser dans un petit récipient et réserver. 

Quand les biscuits sont froids, verser au 3/4 le caramel tiédi. Mettre au réfrigérateur environ 30 min pour laisser prendre. 

Verser ensuite par dessus, la crème choco, et réfrigérer à nouveau. 

Si possible attendre le lendemain pour déguster, après avoir parsemé de noisettes concassées, ou bien, faire comme moi, déguster quand le chocolat est à peine pris. Trop bon! 

BON APPÉTIT!

Voir les commentaires

Rédigé par Mariebel

Publié dans #DESSERTS, #GATEAUX, #GOURMANDISES

Repost0

Publié le 7 Janvier 2019

Après les abus des fêtes, tout le monde se dit: "demain...régime!." Mais pas facile quand même pour les gourmandes (et gourmands)... J'en connais qui se lèvent la nuit pour croquer une gourmandise. 

La saison des clémentines Corses va bientôt se terminer, il est donc encore temps de faire de bonnes choses...

Voici un gâteau tout moelleux, sans farine, sans beurre. Il faut juste en prévoir sa confection quelques heures avant de le déguster, ou mieux encore, la veille. 

Ingrédients pour 4 personnes: 2 clémentines non traitées (Donc, Corses) - 3 gros oeufs à température ambiante - 110g de sucre en poudre - 125g de poudre d'amandes - 1/2 c à café de levure chimique - sucre glace pour la déco. 

 

PRÉPARATION: 

Laver et brosser les clémentines. Les mettre dans une casserole et les couvrir d'eau froide jusqu'à un peu plus de la moitié. Porter à ébullition, puis baisser le feu très doux, poser un couvercle et cuire en surveillant pendant 45 min. Retourner délicatement les clémentines, et cuire à nouveau 45 min. (Cette opération peut se faire la veille). Egoutter les clémentines et laisser refroidir complètement. Les couper en 2 ou en 4 selon leur grosseur, retirer les éventuels pépins. (en principe, la clémentine Corse n'en a pas). 

Préchauffer le four à 150°C. (th. 5)

Mettre les clémentines dans le bol du thermomix, et mixer 20 sec/vitesse 7.

Ajouter le reste des ingrédients, sauf le sucre glace. Mixer 20 sec/vitesse 4. 

Préparer un moule à charnière: mettre  un papier sulfurisé sur le fond et le tour. L'humidifier légèrement pour qu'il adhère aux parois. 

Verser la préparation dans le moule et enfourner pour 40 min environ, en surveillant car il doit juste être doré. Le temps de cuisson dépend du four. Pour vérifier la cuisson, piquer le centre du gâteau à l'aide d'une lame fine. 

Démouler tiède, et laisser refroidir à température ambiante. 

Avant de déguster, saupoudrer de sucre glace. 

Bon appétit! 

Conseils: il est important de "pocher" les clémentines entières, car le goût et la texture en dépendent. Il est possible de préparer un glaçage avec le jus d'une clémentine et 100g de sucre glace, il sera plus sucré, un peu comme le gâteau nantais. Dans ce cas, il est important de laisser refroidir complètement le gâteau. 

Les quantités peuvent être facilement doublées, il faudra alors prolonger la cuisson de 10 min. 

 

Version glaçage impérial

Version glaçage impérial

Une variante: 

Attendre le complet refroidissement du gâteau, et préparer un glaçage à la mandarine impériale. 

Mélanger 100g de sucre glace, 30g de liqueur de mandarine, 1 petite pointe de couteau de colorant orange (facultatif) . 

Etaler sur le gâteau et laisser sécher. 

A bientôt pour une autre variante.....

Voir les commentaires

Rédigé par Mariebel

Publié dans #DESSERTS, #GATEAUX, #GOURMANDISES

Repost0

Publié le 1 Décembre 2018

Noël arrive à grands pas! Il est temps de réfléchir à ce que nous allons faire pour réussir cette belle fête des papilles, avec la famille et les amis. 

Voici donc une recette de chantilly de foie gras, que l'on peut mettre sur des toasts de pain d'épice, ou dans des verrines. 

Il suffit pour cela d'assembler des recettes qui sont déjà sur mon blog, et d'ajouter la recette de chantilly de foie gras que nous avons faite lors de notre atelier VIP à l'Agence de Vertou, et que je vous livre avec plaisir aujourd'hui. 

Voici les ingrédients pour une vingtaine de toasts: 

75g de foie gras mi-cuit – une feuille de gélatine - 100g de crème liquide – 50g de bouillon de volaille – une pincée de sel et de Poivre à ajuster.

 

Mettre la feuille de gélatine dans l'eau froide afin qu'elle ramollisse. 

 

Mettre la crème liquide et le bouillon de volaille dans le bol. Chauffer 3min/60°C/vitesse 1

Ajouter le foie détaillé en morceaux et faire fondre 3 min/80°C/vitesse 1. ​​​​

 

Ajouter la feuille de gélatine essorée. 

 

Mixer 30 sec/vitesse 6.

 

Laisser tiédir environ 30 min avant de verser dans une poche à douille munie d’une douille cannelée. 

 

Réfrigérer pour 4 h, ou mieux, une nuit. 

 

Déposer généreusement la chantilly sur un toast composé de pain d'épice et chutney de figues : 

 

Pour info: 

 

 

foie gras

 

 

pain d'épices

 

chutney de figues

 

 

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 18 Novembre 2018

Toujours dans l'esprit fêtes de Noël, voici un dessert de saison, que l'on peut décliner à l'envi en remplaçant les clémentines par des fruits exotiques par exemple. La liqueur de clémentine impériale peut être remplacée par du jus d'orange pour qui n'aime pas l'alcool. 

Pour 6 coupelles individuelles, ou un grand plat à partager: 

6 clémentines (de Corse pour nous) + le zeste de 2 clémentines - 3 bananes pas trop mûres - 80g de vin blanc sec (type Muscadet) 80g de liqueur de clémentine Impériale ( ou jus d'orange) 130g de sucre en poudre - 6 jaunes d'oeufs (gros calibre)

Eplucher les clémentines et les bananes. Diviser les clémentines en quartiers et prendre soin de retirer toutes les petites peaux blanches. Couper les bananes en rondelles un peu épaisses. 

Garnir le fond des coupelles avec les rondelles de bananes. Poser par-dessus les quartiers de clémentines. Réserver. 

Insérer le fouet dans le bol du Thermomix. Mettre le vin blanc, la liqueur, le sucre en poudre, les jaunes d'oeufs. Chauffer 9 min/70°C/Vitesse 3. 

Répartir la crème dans les coupelles, parsemer de zestes de clémentines,  et enfourner dans le four position gril, pendant environ 5 min, sous surveillance car tout dépend du four. Laisser tiédir ou refroidir avant de déguster. 

Info: La crème est en fait un sabayon, selon la recette traditionnelle. 

Voir les commentaires

Rédigé par Mariebel

Publié dans #DESSERTS, #GOURMANDISES

Repost0

Publié le 7 Avril 2018

Me voilà rentrée de mes vacances espagnoles, et bien sûr, envie de partager quelques recettes. Nous étions en Catalogne pour Pâques, et nous avons dégusté des bougnettes catalanes, bien croquantes et parfumées. Voici donc la recette, adaptée au Thermomix. 

Bonne dégustation. 

Pour 4 gourmands, il faudra: 

50g de beurre – 7g de levure fraîche de boulanger – 2 œufs entiers – 250g de farine T45 – le zeste d’un citron – 20g d’eau de fleur d’oranger – 200g d’huile pour friture - 100g de sucre glace – 1 c à soupe de cannelle en poudre.

 

PRÉPARATION:

 

Mettre le beurre dans le bol et cuire 5min/50°C/Vitesse 2 . Ajouter la levure et mélanger 20 sec/vitesse 4.

Ajouter les œufs, la fleur d’oranger et les zestes de citron. Mélanger 20 sec/vitesse 4.

Ajouter la farine, et pétrir 10 min. 

Le pétrissage doit être long pour que la pâte s’étire bien par la suite.

Mettre la pâte dans un saladier fariné et couvrir d’un torchon. Laisser lever 2H. à l’abri des courants d’air. 

 

Au bout de ce temps, prélever 5 pâtons de 20 à 25g, et recouvrir le reste de la boule pour la protéger, puis étirer chaque pâton le plus finement possible, avec les doigts, en tournant le disque de pâte. Il est possible aussi de l’étaler avec un rouleau à pâtisserie, mais sans mettre de farine sur le plan de travail. La pâte ne colle pas. Les disques de pâte font environ 6 à 7 cm de diamètre normalement, mais moi je les ferai plus petits la prochaine fois. 

 

Mettre l’huile à chauffer, et déposer délicatement sur la surface le premier disque de pâte étiré. Il faut que l’huile soit bien chaude. La bougnette se boursoufle.

 

Quand elle est dorée du premier côté, la retourner avec une fourchette pour cuire l’autre face. Puis la déposer sur une assiette, sur un papier absorbant. 

Préparer dans une tasse le mélange sucre glace/cannelle et sucrer généreusement, en tamisant à l’aide d’une petite passoire. 

 

Renouveler l’opération jusqu’à épuisement de la pâte. 

 

Conseil: Ces gourmandises ne sont pas grasses car elles ne sont pas plongées dans l'huile comme les bottereaux ou les beignets. Les bougnettes sont légères et parfumées à souhait. Elles se conservent dans une boite en fer ou un récipient en verre, sous vide.

 

La pâte se congèle très bien. 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Mariebel

Publié dans #GOURMANDISES, #DESSERTS

Repost0

Publié le 10 Mars 2018

Je me suis inspirée d'une recette de Nathalie BEAUVAIS, Chef du "Jardin gourmand" à Lorient pour cette recette, purement bretonne, mais qui peut être déguster même si on n'est pas breton! 

Un petit clin d'oeil à Pat, Bretonne gourmande (et nocturne) qui trouvera ici de quoi calmer ses petits creux, et ses grosses envies de Chantilly. 

Pour 8 personnes, il faudra: 

Le quatre-quarts : 110g de farine + 10g pour le moule – 110g de sucre – ½ sachet de levure – 2 œufs – 110g de beurre fondu+ 10g pour le moule – 125 g (1 pomme) de pommes épluchées et coupées en petits dés.

 

Jus de pommes au romarin : 500cl de jus de pommes – 30g de sucre – Une belle branche de romarin.

 

Chantilly au pommeau : 250g de crème liquide froide – 30g de sucre glace– 30g de pommeau

 

Finition : 1 pomme coupée en 8 tranches très fines à la mandoline – 2 c à soupe de sucre glace.

 

PREPARATION

 

Le gâteau :

 

Préchauffer le four à 180°C.  (th. 6)

 

Mettre dans le bol la farine, le sucre, la levure, les œufs. Mélanger 20 sec/vitesse 3. Ajouter le beurre fondu, mélanger à nouveau 15 sec/vitesse 3, jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène.  Ajouter les dés de pommes et mélanger 10 sec/sens inverse/vitesse 2.

Transvaser dans un moule à cake préalablement beurré et fariné, et enfourner environ 40 min. (vérifier la cuisson avec la lame d’une couteau, elle doit ressortir sèche).

Démouler le gâteau et le laisser refroidir sur une grille avant de le découper.

 

Baisser le four à 110°C.

 

Mettre les lamelles de pomme sur une plaque garnie de papier cuisson. Enfourner 1H30 à 110°

 

Jus de pommes :

 

Mettre dans le bol le jus de pomme et le sucre.  Cuire15min/100°C/Vitesse 2, en ôtant le gobelet doseur, jusqu’à ce que le jus soit réduit de moitié. Ajouter la branche de romarin et laisser infuser 10 min.

 

Chantilly : Insérer le fouet. Mettre la crème, le sucre glace et le pommeau dans le bol. Fouetter vitesse 3,5 jusqu’à l’obtention d’une chantilly. Réserver au frais.

 

Dressage :

 

Dans une petite assiette légèrement creuse, déposer une tranche de gâteau (env. 1 cm d’épaisseur). L’arroser généreusement de sirop de pomme au romarin. Déposer une quenelle de chantilly.

 

 

Déposer une lamelle de pomme sur chaque assiette, et décorer éventuellement d’un brin de romarin.

 

Mes petits conseils: le Pommeau, qui n'est pas facile à trouver hors Bretagne, peut être remplacé par du Calva, ou un autre alcool. Le jus de pomme, lui, est irremplaçable, et je conseille même d'en utiliser du "vrai bon", artisanal.

L'opération "pommes séchées" est facultative, mais je précise tout de même que ces petites tranches croquantes apportent vraiment un plus à la recette. 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Mariebel

Publié dans #GATEAUX, #GOURMANDISES, #DESSERTS

Repost0